DIY : crème à récurer multi-usages

DIY : crème à récurer multi-usages


Je vous présente un indispensable du ménage naturel, écologique et efficace : la pierre dargile également connue sous le nom de pierre d'argent. C'est une sorte de crème à récurer sous forme solide qui permet de nettoyer efficacement toutes les surfaces de la maison.

Zoom sur la composition

Argile blanche : Nettoyante, dégraissante et naturellement antiseptique.

Autre : On peut également utiliser de l'argile verte ou autre si on le souhaite ou si on ne sait pas quoi faire de ses stocks !

Savon noir liquide (à base d'huile de lin ou huile d'olive) : Nettoyant, dégraissant, fait briller. La fine pellicule laissée par l'huile végétale permet de protéger les surfaces.

Bicarbonate de soude : Nettoyant, dégraissant, absorbant, anti-bactérien, neutralise les odeurs

HE de citron : Antibactérienne, antiseptique, anti fongique, antivirale, assainissante, désodorisante, laisse une bonne odeur de frais. L'HE de citron est celle qui a le plus large spectre d'action, mais on peut utiliser d'autres HE anti-bactériennes comme les HE de pamplemousse, lavande, menthe poivrée, eucalyptus, pin sylvestre et tea tree


Attention, l'HE de citron est  photosensibilisante elle peut laisser des traces sur la peau si on s'expose au soleil après utilisation. Il suffit d'utiliser des gants pour ne pas rencontrer ce problème.

Avant de vous lancer dans la confection de vos produits fait maison, il est primordial d'observer des règles d'hygiène en nettoyant et désinfectant vos ustensiles, votre plan de travail, vos mains, et en stérilisant vos contenants.

Ingrédients

+ 200 g d'argile blanche
+ 100 g de savon noir liquide
+ 100g de bicarbonate
+ 100 gouttes d'HE de citron

Mode opératoire

Dans un bol, versez l'argile et le bicarbonate, puis ajoutez le savon noir. Mélangez le tout jusqu'à obtenir une pâte homogène. Écrasez la préparation à l'aide d'un pilon (ou une fourchette) pour vous faciliter la tâche.



Quand la pâte est prête, versez-la dans un pot en l'écrasant au fur et à mesure avec un pilon pour qu'elle soit bien compacte et laissez la sécher 24 heures à l'air libre (au soleil dans l'idéal pour qu'elle sèche plus vite ).

On obtient un produit compact, solide et mi-dur avec une agréable odeur citronnée.  Pour l'utiliser, il suffit de frotter une éponge humide dessus pour récupérer de la matière. Nettoyez ensuite la surface désirée avec une éponge souple ou un grattoir pour les surfaces bien encrassées, rincez et essuyez si nécessaire. Laissez sécher la pierre d'argile avant de refermer le pot pour qu'elle reste intacte.

Produit fini & Bilan

La pierre d'argile permet vraiment de nettoyer, récurer, protéger et faire briller tous types de surfaces et matériaux de manière respectueuse. En effet, elle est efficace sans être agressive pour autant. 



Pas besoin de frotter de façon acharnée si la surface n'est pas très encrassée : une éponge souple suffit amplement !

Pour quelles surfaces ? 

La salle de bain : baignoire, douche, lavabo, carreaux.
 Les WC : cuvette et intérieur.  
 La cuisine : évier, plaques à induction/vitrocéramiques, le four, placards, etc.  
 Les métaux : robinets, couverts, grille de barbecue, cuivre, argenterie, etc.
 Toutes sortes d'objets : jouets, table de jardin, etc.

La pierre d'argile est vraiment un produit magique à avoir à la maison, elle ne présente que des avantages : multi-usage, naturelle, très efficace, écologique, économique, non agressive !

On trouve des pierres d'argile naturelles dans le commerce au prix de 14 €, mais vu la simplicité de la recette, autant la faire soi-même c'est tout aussi efficace et plus économique. 


Connaissez-vous la pierre d'argile ?

Soulager les poussées dentaires de bébé

Soulager les poussées dentaires de bébé


Dans la majorité des cas, les premières quenottes percent généralement entre 4 mois et 7 mois, souvent autour de 6 mois, parfois plus tôt. Dans d'autres cas, les premières dents n'apparaissent qu'à l'âge de 1 an.

En moyenne et de manière très variable, l'apparition des premières dents se fait de la façon suivante :


   Les deux incisives du bas, puis celles du haut de 6 à 12 mois  
  ▪ Les incisives latérales de 9 à 13 mois  
  ▪▪ Les premières molaires de 13 à 19 mois
  ▪▪ Les canines de 16 à 22 mois
  ▪▪ Et enfin, les deuxièmes molaires de 25 à 33 mois

Les premières poussées dentaires ne sont pas une partie de plaisir pour bébé comme pour les parents ! Pour d'autres, les dents sortent sans problème ni douleur.

Les symptômes de la poussée dentaire

Voici les différents troubles que votre bébé peut présenter lors de ses poussées dentaires :

Irritabilité inhabituelle
 Gencives gonflées et rouges
 Selles plus fréquentes et plus molles
 Nez qui coule
 Siège irrité
 Joues rouges
 Salivation excessive
 Perte d'appétit
 Perte de sommeil
 Fièvre modérée

Soulager les gencives naturellement


L'anneau de dentition

Contre les douleurs dentaires des bébés, optez pour l'anneau de dentition. Ils sont faits de plusieurs textures, de plastique ou de tissu et certains peuvent être réfrigérés, d'autres non. Ce petit objet devrait le soulager rapidement.

Si l'anneau se réfrigère, mettez-le au réfrigérateur au moins deux heures avant utilisation (ne pas le congeler !). Mince et plat, il épouse parfaitement les gencives délicates de bébé grâce à son relief massant et celui-ci peut le manipuler instinctivement. Lorsque l'anneau se réchauffe, placez-le de nouveau au réfrigérateur.
   
++ En achetant 2 anneaux vous pouvez alterner pour en garder toujours un au frais. Les anneaux de dentition avec du gel à l'intérieur possèdent un pouvoir réfrigérant bien plus élevé que ceux qui sont remplis d'eau.

Votre bébé va mastiquer à loisir son anneau de dentition pour masser ses gencives enflammées et calmer la douleur, notamment lors de l'apparition des incisives latérales ou des premières molaires.


Masser les gencives

L'un des trucs les plus agréables pour bébé est le massage des gencives avec une petite brosse à dents dotée d'une tête en élastomère que l'on enfile au doigt (cela évite de mettre ses doigts infestés de microbes dans la bouche de bébé). Cette brosse à dents soulage bébé et stimule les gencives, et peut être mordillée sans risque.


L'hydrolat de Camomille romaine

Les hydrolats permettent de bénéficier des principes actifs des huiles essentielles, mais de manière beaucoup plus douce et sans aucun risque.

Enroulez autour de votre doigt une compresse stérile imbibée d'eau florale de camomille et laissez bébé mordiller votre doigt à sa guise tout en massant doucement la gencive endolorie.

À proscrire

Certaines choses sont à proscrire pendant les poussées dentaires. Par exemple, n'aidez jamais la dent à sortir, cela risquerait d'occasionner une infection. 

Pour ce qui est du remède de grand-mère consistant à frotter la zone douloureuse avec un morceau de sucre, n'y pensez même pas ! Ce n'est pas efficace et tout le monde sait que sucre et dentition ne font pas bon ménage.

Il faut aussi éviter tout ce qui pourrait étouffer l'enfant comme les biscuits ou les pains vendus sous ce prétexte.

Quand consulter ?

Vous devez consulter un dentiste si votre enfant a plus d'un an et qu'il n'a pas encore percé sa première dent. De même à l'âge de 3 ans l'enfant devrait avoir toutes ses dents de lait qui sont au nombre de 20. Si ce n'est pas le cas, consultez un spécialiste.

Bienfaits des jus frais

Bienfaits des jus frais


Les jus frais en plus d'être délicieux, riches en saveurs et en couleurs, sont de véritables cocktails de bienfaits pour la santé et apportent des valeurs nutritives indispensables à l'organisme

Il y a mille façons de mettre les jus de fruits frais en bouteille (banane, kiwi, pomme, ananas, cerise, fraise, fruits rouges, fruits exotiques, etc.) ainsi que les légumes crus (ou jus vert) du potager (persil, concombre, carotte, brocoli, céleri, chou, etc.). Un jus fait maison, c'est surtout l'assurance de faire le plein de vitalité.

Faire le plein de nutriments : Les jus frais n'ont absolument rien à voir avec les jus que l'on trouve dans le commerce, même les bio que ce soit gustativement ou nutritionnellement.  Ils sont nettement plus riches en minéraux, vitamines, oligo-éléments, enzymes et antioxydants et sont un bon moyen de consommer d'avantage de fruits et légumes crus en quantité beaucoup plus facilement. 

Digestion facilitée : Sous forme de jus, les fruits et légumes sont plus digestes et leurs nutriments sont plus rapidement assimilés par l'organisme.

Hydratation : Les jus frais sont également un bon moyen de s'hydrater suffisamment tout en faisant le plein de nutriments.

Varier son alimentation : Inclure les jus de fruits et légumes dans son alimentation permet de la diversifier en consommant des aliments que l'on n'a pas l'habitude de cuisiner. C'est l'occasion de découvrir de nouveaux goûts et laisser parler son imagination...

Les jus frais sont extrêmement bénéfiques pour la santé ainsi que pour celle des cheveux et de la peau en leur apportant tous les nutriments essentiels à leur beauté. Ce sont de véritables "compléments alimentaires" naturelsSans conservateurs, sans arômes artificiels ou sucres ajoutés, bourrés de vitamines et minéraux, les jus maisons ont vraiment tout bon !


On peut faire des jus à partir de :

- Fruits
- Légumes et légumes à feuilles
- Herbes : menthe, persil, mâche...
- Racines : gingembre, curcuma..

Pour bénéficier des bienfaits de tous les fruits et légumes, je vous conseille fortement  d'opter pour du bio, surtout que l'on peut garder la peau ! Comme le label représente un budget non négligeable, contentez-vous du bio pour les fruits et légumes les plus riches en pesticides, comme les pommes, les carottes, le raisin ou encore le céleri. Pour le reste, optez pour des circuits courts et brossez-les avant les passer dans l'extracteur. C'est également préférable de les choisir de saison et locaux...


En termes d'association de légumes et de fruits, aucune interdiction ! Tout est une question de goût. Pour éviter de se retrouver avec un liquide imbuvable, commencez par vous baser sur un jus de fruits apprécié comme le jus de pomme par exemple, puis ajoutez progressivement quelques morceaux de légumes. Comme les fruits augmentent le taux de sucre du jus, mieux vaut privilégier un équilibre 60% de légumes et 40% de fruits.

Au delà des fruits et des légumes, il existe de nombreux "superaliments" que vous pouvez ajouter dans vos jus et smoothies maison pour en faire des cocktails ultra nutritifs qui vous apporteront de nombreux bénéfices. On pense par exemple à l'açai, la spiruline, les graines de chia, la cannelle, le gingembre, l'acérola, ultra faciles à ajouter à vos boissons maison.


Si vous êtes réticent(e), vous pouvez commencer par faire une cure de jus avec Nubio, Bojus, Yumi et tout plein d'autres (le choix est vaste). Si l'aventure vous plaît, vous vous rendrez vite compte de l'intérêt d'investir dans un extracteur qui sera vite rentabilisé.

Les actifs hydratants pour nos cheveux

Les actifs hydratants pour nos cheveux


Il est important de bien connaître les besoins de ses cheveux afin d'éviter que les produits utilisés n'aient l'effet inverse escompté. Pour vous aider dans vos choix, voici un petit résumé des principaux agents hydratants capillaires, ainsi que leurs propriétés respectives souvent complémentaires. Pour votre information, certains actifs peuvent cumuler plusieurs propriétés.

Pour rappel, un cheveu est une matière biologiquement morte : il ne peut pas se régénérer de quelque façon que ce soit, il ne peut pas être "nourri" ni "hydraté". Ce qui compte avant tout c'est l'aspect de l'enveloppe externe du cheveu, la cohésion de ses écailles et sa lubrification, 2 facteurs qui dépendent des lipides (sébum et ciment intercellulaire). Le facteur eau n'apparaît pas déterminant en ce qui concerne sa brillance, sa définition et sa douceur. Seulement le cheveu contient bien une eau interne, et l'humidifier reste malgré tout utile pour redonner de la malléabilité, apporter de la souplesse aux cheveux en brumisation légère suivie d'un soin hydratant (émulsion, corps gras) pour fermer les écailles.
Pour ce faire, des cosmétiques hydratants on été mis au point. Ils agissent de deux manières, certains forment un film protecteur à la surface de la cuticule et limitent ainsi la perte d'eau, d'autres font pénétrer de petites quantités d'eau dans le cheveu. Parmi les nombreux ingrédients qui les composent, certains actifs sont dits filmogène, émollient, ou humectant :

1. Les filmogènes
Leur rôle est de freiner l'évaporation de l'eau, c'est-à-dire les pertes insensibles en eau. Les agents filmogènes ne pénètrent pas le cheveu : ils agissent en surface (vaseline, paraffine, silicone, acide hyaluronique) pour renforcer le pouvoir hydrolipidique et limiter le phénomène d'évaporation de l'eau. On les appelle également agents occlusifs. Il existe deux types d'agents filmogènes : les filmogènes hydrophiles et les filmogènes hydrophobes.

● Les filmogènes hydrophiles :
Ce sont de très grosses molécules capables de "capturer" de nombreuses molécules d'eau. Elles créent ainsi un "hydrogel" (hydrocolloïde) lequel forme en surface un film hydraté qui freine l'évaporation de l'eau, mais laisse le cuir chevelu respirer.

Les principaux filmogènes hydrophiles sont des protéines, des sucres complexes, des polymères de synthèse.

● Les filmogènes hydrophobes : 
Ils sont plus efficaces, car ils diminuent les pertes insensibles en eau. Ils forment un film totalement imperméable à la surface du cheveu. Leur inconvénient est qu'ils sont épais, gras et qu'ils empêchent le cuir chevelu de respirer (ils ne doivent s'appliquer que sur les longueurs). Les plus utilisés sont le petrolatum et la vaseline* qui réduisent les pertes insensibles d'eau de plus de 98%, alors que les silicones les réduisent de 20 à 30% et n'ont aucune affinité biologique avec les constituants naturels du cheveu.

Les "bienfaits" de la vaseline se résument à capter la poussière ambiante et à poisser. En entrant en contact avec le cuir chevelu, elle va l'asphyxier, car elle ne pénètre pas comme le ferait une huile végétale, mais reste en surface et obstrue les pores.

Les hydrophobes bloquent complètement l'humidité tant extérieure qu'intérieure (action occlusive), tandis que les hydrophiles peuvent malgré tout laisser entrer et sortir un peu d'humidité.


Les hydrophobes sont les plus efficaces pour stopper l'évaporation de l'eau interne et les frisottis (liés au temps humide qui fait gonfler le cheveu), mais peuvent être lourds pour les cheveux fins ou très poreux.

Les cires naturelles sont aussi des agents filmogènes qui s'opposent efficacement à l'évaporation de l'eau. La cire d'abeille demeure la plus employée, mais on trouve aussi de plus en plus d'autres cires végétales.

Parmi les agents filmogènes, nous avons : Acétylcitrate de tributyle (Acetyl tributyl citrate), Polymères d'acrylates et d'acrylamides, Cires (candellila, carnauba, cera bellina…), Cellulose et dérivés (acétates, nitrates…), Chitosan et dérivés, Colophane, Résines et gommes, Polyquarterniums.

2. Les émollients
Les agents émollients lissent, colmatent les cuticules et la structure du cheveu, car ils comblent leurs microfissures. On peut dire qu'ils renforcent le ciment lipidique. Ils s'opposent donc à l'évaporation de l'eau, mais pas autant que les agents filmogènes. Comme ils sont constitués de lipides naturels, ils ont la capacité de pénétrer profondément le cheveu et d'y jouer un rôle actif.

Ce sont essentiellement des huiles végétales, mais également des graisses animales et des lipides libres. Ils restaurent la qualité du ciment lipidique et accentuent la résistance du cheveu vis-à-vis de la déshydratation. En associant les huiles végétales à des agents humectants, on obtient ainsi une meilleure hydratation. 

3. Les humectants
Ce sont des produits constitués de petites molécules capables de faire pénétrer l'eau jusqu'au cortex du cheveu grâce à leurs propriétés hygroscopiques (absorbe l'humidité de l'air par absorption ou par adsorption). Ils se comportent comme une éponge qui trouve de l'eau quelque part et s'en gonfle. Chimiquement parlant, ils forment des liaisons hydrogène avec les molécules d'eau.

La glycérine est l'un des humectants le plus utilisé en cosmétique. Elle a la capacité de retenir plusieurs fois son poids en eau, ce qui lui confère des propriétés hydratantes exceptionnelles.

Voici une liste des humectants les plus populaires dans les produits capillaires :

Alcools : Propylene glycol, 1,2,6 hexanetriol, Butylene Glycol, Dipropylene glycol, Hexylene Glycol, Glycérine, Triethylene glycol, etc.

Sucres : Glucose, Fructose, Sorbitol, Xylitol.

Humectants d'origine biologique : Sodium PCA, Panthénol, Acide Hyaluronique, Miel, Nectar d'agave, Urée.

L'effet des humectants sur les cheveux dépend du taux d'humidité atmosphérique :

Dans les endroits où le taux d'humidité est très bas et qu'il n'y a pas assez d'humidité à puiser dans l'air, il y a de fortes chances que les humectants absorbent l'eau qui se trouve dans le cheveu rendant les cheveux encore plus secs. Dans les endroits où il y un taux important d'humidité, les cheveux secs, abîmés et poreux vont absorber trop d'humidité ce qui va gonfler les cuticules et les soulever. Les résultats sont des frisottis et des cheveux d'apparence ternes.
Un point à retenir : en concentration trop élevée, les agents humectants peuvent être irritants. Soit parce qu’en retenant trop d'eau ils altèrent la structure lipidique du ciment intercellulaire, soit parce qu'ils attirent tellement l’eau du derme vers l’épiderme qu’ils en deviennent profondément desséchants.

Les humectants sont nos amis, à condition de les utiliser au bon moment et de privilégier les plus naturels (glycérine végétale et miel, par exemple).

Les meilleures formules cosmétiques hydratantes conjuguent au moins un agent humectant avec des émollients ou des agents filmogènes/protecteurs : d'une part pour attirer l'eau dans les cellules et d'autre part l'empêcher de s'évaporer.


Instagram

Copyright © 2014         , Blogger