La chute saisonnière des cheveux

octobre 03, 2015 , , 0 Commentaires


Il est tout à fait normal de perdre quotidiennement des cheveux puisque ceux-ci sont soumis à un cycle naturel, mais certaines périodes de l'année comme le printemps et l'automne, sont plus propices à leur chute.

Pour comprendre pourquoi les cheveux tombent, vous devez avant tout connaître leur mode de fonctionnement : le cuir chevelu compte 100 000 follicules capillaires, ce sont les petites usines de production de notre précieuse toison. À l'intérieur de chaque follicule, à la base d'une gaine de collagène souple, se trouve le bulbe : une minuscule protubérance contenant l'intégralité des substances responsables de la croissance du cheveu. 

Les  cheveux évoluent selon un cycle de trois phases

La phase anagène : pousse du cheveu, durant laquelle le bulbe produit la tige pilaire de kératine durant entre 3 et 7 ans. Un cheveu pousse d'environ 2 millimètres par semaine
La phase catagène : arrêt de la pousse en 1 à deux semaines (mort du cheveu en quelque sorte)
La phase télogène : le cheveux mort reste accroché au cuir chevelu durant 3 mois avant la chute de cheveu et les cellules souches présentes dans la partie supérieure de la gaine épithéliale vont migrer au fond du bulbe pour relancer une nouvelle phase anagène, la boucle est ainsi bouclée.

Pour faire simple, chaque cheveu pousse durant environ 3 à 7 ans, meurt puis tombe au bout de quelques mois durant lesquels il est resté accroché au cuir chevelu. Chaque follicule pileux peut produire environ 20 à 25 tiges pilaires dans une vie. 

Les cheveux sont soumis à de nombreux facteurs (génétiques, facteurs de croissance, hormones, etc.) conditionnant ainsi leur croissance et le rythme de leur cycle.

Si retrouver quelques dizaines de cheveux sur son peigne ou sa brosse n'a rien de dramatique, il convient par contre de s'inquiéter lorsque ce sont des poignées entières de cheveux qui se font la malle ! 

Sur une chevelure en bonne santé, la chute de cheveux saisonnière s'arrête naturellement au bout de quelques semaines et les cheveux repoussent aussi nombreux et épais qu'avant. Par contre, si les cheveux ont tendance à tomber et à s'affiner tout au long de l'année, la chevelure va s'appauvrir un peu plus à chaque saison critique. Dans ces cas, une consultation médicale est nécessaire.

Bon à savoir : ne pas confondre des cheveux tombés avec des cheveux cassés, résultant de cheveux secs et fragilisés.

Comment limiter la chute des cheveux ?

Pour favoriser la repousse des cheveux, il est nécessaire d'augmenter sa consommation en certaines vitamines (B6, B5, PP), en fer et en zinc mais aussi en acides aminés pour activer la fabrication de kératine.

Les nutriments à favoriser dans ce cas sont :

- Les aliments riches en fer : abats, fruits de mer, poissons, légumes secs, œufs
- Les aliments riches en vitamines B : légumes secs, céréales complètes, épinards
- Les aliments riches en acides gras insaturés : produits laitiers, huiles (colza, olive)
- Les fruits et les légumes

Bon à savoir : le fer est mieux absorbé quand il est couplé avec de la vitamine C.

Certaines plantes sont bénéfiques pour nourrir et entretenir les cheveux, parmi elles on peut citer l'ortie, riche en acides aminés, en fer, en protéines, qu'il est possible  de prendre sous forme interne de tisane ou de gélule (feuilles ou racines) prêtes à l'emploi comme cure anti-chute. Elle peut aussi être utilisée en usage externe comme lotion à appliquer directement sur le cuir chevelu.

La bardane constitue une autre alliée de vos cheveux. Ses feuilles comme ses racines servent pour lutter contre la chute des cheveux, et peut être utilisé de la même manière que l'ortie.

Un bon massage du cuir chevelu est excellent pour lutter contre la chute des cheveux. Il fortifie les follicules pileux contenant le capital cheveu, et favorise le maintien du cheveu émergé du follicule pileux en phase anagène (phase de croissance du cheveu).

En ce qui me concerne, en plus d'une bonne alimentation, j'enraye ce phénomène en faisant une cure de compléments alimentaires 2 semaines avant l'arrivée du printemps et de l'automne : comme dit l'adage "mieux vaut prévenir que guérir". Je prends des Vitaminéraux Essentiels à raison d'un comprimé par jour que j'achète sur la boutique en ligne Fleurance Nature.


Je fais cette cure à raison de 2 cures de trois mois par an afin de permettre à mes cheveux de mieux résister aux petits déséquilibres saisonniers et ça marche plutôt bien.

Il n'est pas possible d'agir sur la chute elle-même mais sur les repousses, afin que les cheveux de remplacement soient aussi nombreux et épais que les cheveux d'avant la chute. Il s'agit en quelque sorte de préparer la relève, à la manière des plantes auxquelles nous donnons des engrais. 


Charlène

Some say he’s half man half fish, others say he’s more of a seventy/thirty split. Either way he’s a fishy bastard. Google

0 commentaires:

Être courtois et constructif ne signifie pas aimer tout ce qui est publié sur ce blog. Vous avez bien sûr le droit de ne pas adhérer à un sujet d'article ou à une idée... Je vous demande alors de simplement vous en détourner, de passer votre chemin (aussi vite que possible pour limiter votre contrariété !). Les commentaires sont d’autant plus intéressants et enrichissants lorsque ceux-ci sont constructifs. Quels que soient vos interventions et vos commentaires, courtoisie et diplomatie sont de mise !