Pourquoi je n'utilise plus de BTMS ?


Suite à une question qui m'a été posée par un(e) "anonyme" concernant le BTMS, j'ai décidé de répondre par le biais d'un article afin de donner le plus d'information possible sur cet émulsifiant. 

Voici la question qui m'a été posée : Je suis à la recherche d'informations sur le BTMS, vous l'aviez utilisé et ne l'utilisez plus, pourquoi ? Est-il naturel ? 

Le BTMS est une cire émulsifiante d'origine végétale dont la dénomination INCI est Cetearyl Alcohol and Behentrimonium Methosulfate, ce qui veut dire qu'il est est constitué d'alcool cétéarylique et de méthosulfate de behentrimonium. Il est dérivé de l'huile de Colza et son procédé d'obtention est très polluant. Il classé comme un composé d'ammonium quaternaire et d'acides gras qui facilite le démêlage, gaine la fibre capillaire, et apporte texture et brillance aux cheveux. 

Toutefois, son effet "silicone" le rend occlusif pour le cuir chevelu, ce qui peut occasionner des allergies, des irritations et des démangeaisons. En effet, à chaque lavage il se dépose sur les cheveux et finit par les saturer. Néanmoins, c'est un excellent agent conditionnant qui laisse une sensation douce et poudreuse sur la peau et donnent d'excellentes propriétés lissantes aux après-shampoings, masques, laits, etc.

Loin de moi l'idée de le diaboliser car il n'a pas le même effet d'une personne à l'autre et il est bien moins pire que les silicones & compagnie. Beaucoup de cosméteuses l'utilisent dans leurs tambouilles et le tolère très bien. Certains produits du commerce en contiennent également et il n'y a pas d'effets secondaires notables à l'utilisation régulière de ce produit de la part de ceux qui l'utilise pour les soins des cheveux ou de la peau.

Personnellement, je n'utilise plus cet ingrédient car il ne me va pas du tout ! Au début, tout allait bien mais au fil des utilisations, il a fini par me donner d'horribles démangeaisons/irritations et des tonnes de pellicules bien grasses au niveau du cuir chevelu. J'ai donc cessé de l'appliquer directement sur ma tête, pour ne l'utiliser que sur mes longueurs/pointes, mais là aussi, ce fut la catastrophe, mes cheveux devenant de plus en plus lourds et poisseux à souhait. Je l'ai donc définitivement banni de mes tambouilles en le remplaçant par l'Olivem 1000 et je n'achète plus non plus de produits qui en contient. Avec le temps, j'ai appris à écouter mes cheveux car ils sont le meilleur des baromètres d'apprentissage : soit le produit leur convient et je le garde, soit le produit ne leur convient pas et je ne l'utilise plus. Ce qui ne me convient pas peut très bien convenir à quelqu'un d'autre et vice-versa, car nous ne sommes pas tous égaux dans l'utilisation de tel ou tel produit.

Pour savoir si vous le tolérez ou pas, le mieux c'est de le tester pour déterminer si vous le tolérez ou pas. Il n'y a que VOUS qui saurez si ce produit à sa place dans votre salle de bain ou bon à jeter à la poubelle.

Pour en savoir plus, je vous invite à lire sa fiche technique sur Aroma Zone.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Être courtois et constructif ne signifie pas aimer tout ce qui est publié sur ce blog. Vous avez bien sûr le droit de ne pas adhérer à un sujet d'article ou à une idée... Je vous demande alors de simplement vous en détourner, de passer votre chemin (aussi vite que possible pour limiter votre contrariété !). Les commentaires sont d’autant plus intéressants et enrichissants lorsque ceux-ci sont constructifs. Quels que soient vos interventions et vos commentaires, courtoisie et diplomatie sont de mise !

Instagram

Copyright © 2014         , Blogger