Blanchir son linge blanc


Aujourd'hui place à un petit post sur les méthodes pour blanchir son linge. Je vous avoue qu'avant de m'intéresser au produits naturels, je lavais mon blanc avec de la javel, mais j'ai vite remarqué que s'il blanchissait certains types de vêtements, il en jaunissait d'autres. J'ai fini par comprendre que certains tissus supportaient très bien la javel et que d'autres non... Depuis j'ai découvert des petites méthodes naturelles qui ont fait leur preuve et que je vous livre ici.


 Le percarbonate de soude

C'est un détachant, blanchissant, désinfectant et désodorisant naturel du linge. Il est composé de peroxyde d'hydrogène et de soude qui se libèrent dans l'eau dès 40°C. C'est le complément idéal de la lessive pour laver votre linge. Sans chlore, ni azurant optique et biodégradable, il est sans danger pour l'environnement. Il s'utilise aussi comme désinfectant (antifongique et antibactérien), dégraissant, désodorisant, adoucissant de l'eau et il élimine également les mousses et moisissures.

Pour le lavage en machine, il suffit de mettre 1 cuillère à soupe dans le tambour du lave linge et 2 cuillères à soupe pour les taches tenaces ou de l'appliquer directement sur les taches en le diluant dans un peu d'eau. 



Le savon de Marseille

En plus de désincruster les salissures, le savon de Marseille blanchit et nettoie le linge en douceur. Il peut être utilisé avec toutes les sortes de tissus et on peut l'utiliser pour un lavage à la main comme en machine.

Pour une une utilisation en machine, ajouter des copeaux (ou paillettes) de savon de Marseille dans le tambour et faire tourner. Pour plus d'efficacité, faire sécher le linge au soleil. Blancheur garanti !

 En cas de lavage en machine, les copeaux risquent d'encrasser les filtres de la machine ainsi que les tuyauteries. Pour empêcher cela, il est requis de mettre 2 cuillères à soupe de vinaigre blanc diluées dans 2 cuillères à soupe d'eau dans le compartiment pour adoucissant à chaque lavage.

Pour le lavage à la main, il suffit de dissoudre un verre de paillettes de savon dans un peu d'eau chaude, d'y laisser tremper le linge, de le laver et de le rincer normalement. Si vous n'avez pas de paillettes, mais que vous avez un gros bloc de savon de Marseille à la place, râpez-le avant de l'utiliser.

Le savon de Marseille est bien plus économique que les lessives liquide que vous pouvez acheter dans les supermarchés. Pensez-y !


Le citron

L'acide citrique contenu dans le jus de citron favorise le blanchiment des vêtements. On peut l'utiliser en jus ou coupé en tranches dans la machine.

Compresser un citron, ajouter le jus directement dans le bac à lessive ou directement dans une bassine d'eau de lavage. Il est également possible de couper le citron en 2 ou en tranches (c'est vous qui voyez), de le mettre au fond d'un chaussette, de faire un noeud et de l'ajouter directement dans la machine, puis de rincer 2 fois et de laisser le linge sécher au soleil.


Le bicarbonate de soude

Le bicarbonate offre aussi des vertus blanchissantes pour les textiles blancs.

Mettre les vêtements en machine et lancer le lavage. Au moment du dernier rinçage, ajouter 300 g de bicarbonate de soude dans le bac à lessive. Renouveler l'opération lors de la machine suivante avec les mêmes vêtements afin qu'ils retrouvent leur blancheur d'origine et pour une plus longue durée.

Les produits blanchissants vendus dans le commerce coûtent entre 6 et 10 €, alors que le bicarbonate coûte alentours de 4 € le paquet de 1 kg. 


Le séchage au soleil

Le soleil permet de blanchir naturellement le linge. Après avoir lavé le linge, l'étendre et le faire sécher au soleil tout simplement.

 Le soleil blanchit les vêtements de couleurs en leur faisant perdre de leurs éclats. 

Il y a d'autres méthodes comme l'eau oxygénée, la levure chimique ou le lait cru mais je ne les ai jamais testé. Est-ce que vous connaissez ?

Et vous, quelle est la ou les méthode(s) que vous utilisez pour blanchir votre linge jauni ou taché ?


Charlène

Some say he’s half man half fish, others say he’s more of a seventy/thirty split. Either way he’s a fishy bastard. Google

0 commentaires:

Être courtois et constructif ne signifie pas aimer tout ce qui est publié sur ce blog. Vous avez bien sûr le droit de ne pas adhérer à un sujet d'article ou à une idée... Je vous demande alors de simplement vous en détourner, de passer votre chemin (aussi vite que possible pour limiter votre contrariété !). Les commentaires sont d’autant plus intéressants et enrichissants lorsque ceux-ci sont constructifs. Quels que soient vos interventions et vos commentaires, courtoisie et diplomatie sont de mise !