Le mythe des huiles qui brûlent les cheveux au soleil

octobre 06, 2016 , , , 0 Commentaires


J'entends souvent, à ma grande stupéfaction d'ailleurs, des personnes dire : "Ne mets surtout pas d'huile sur tes cheveux au soleil, sinon ils vont frire" ou encore "L'huile va faire cuire tes cheveux si tu t'exposes au soleil avec". Oui en effet l'huile sur ma tête atteint les 90°C ou même les 120°C, et qu'arrivée à ce stade, ma splendide chevelure risque de s'enflammer, de carboniser, de rôtir ou même d'entrer en état de combustion spontanée. 

Je crois que pour beaucoup de personnes, l'association "gras + chaleur" représente spontanément la notion de "poêle à frire", et qu'elles n'osent pas utiliser les bienfaits exceptionnelles des huiles végétales sous prétexte qu'elles pourraient brûler leurs crinières au soleil. Non les cheveux huilés ne brûlent pas au soleil comme on le croit souventC'est un mythe, un leurre, une croyance populaire ou que sais-je encore !


Si vous avez l'impression que vos cheveux "grillent" au soleil, l'huile ne sera pas la cause, mais plutôt la réaction d'une exposition prolongée aux rayons UV du soleil, car le soleil brûle AVEC ou SANS huile. L'huile va simplement jouer le rôle de barrière contre la déshydratation (comme s'ils étaient enduits d'un peu de sébum) et prodiguer aux cheveux les bienfaits dont ils ont besoin. 

Prenons l'exemple d'un aliment qu'on cuit : il va cuire grâce à la chaleur, mais certainement pas grâce à la présence d'huile dans le contenant. L'huile va conduire la chaleur, sans que l'aliment cuise davantage et sans augmenter sa cuisson. Elle va juste éviter que celui-ci se calcine et se déshydrate.

Lorsque je parle d'huile, je parle d'une bonne huile (vierge et de première pression à froid qui est de bien meilleure qualité), ou une synergie d'huiles qui protègent les cheveux. Le risque d'exposer ses cheveux au soleil sans protection serait d'endommager la kératine. Résultat : les cheveux cassent plus facilement, perdent en éclat et deviennent rêches comme de la paille ! Avec une huile capillaire, une protection solaire adaptée aux cheveux ou un simple couvre-chef, on peut limiter les dégâts.

Les quelques huiles végétales qui protègent les cheveux : huile de Germe de blé, huile de Buriti, huile de Karanja, huile de Soja, huile de Yangu, huile de Sésame, huile de Jojoba, huile de Macadamia, huile de pépins de framboise, huile de Coco et pour les beurres végétaux : beurre de Karité, beurre de Murumuru ou beurre de Mangue. Un cocktail qui à la fois protège le cheveu et le nourrit du cuir chevelu à la pointe.

Pour rappel :  Évitez les soins contenant des huiles essentielles. Certaines huiles sont photosensibilisant et sont à proscrire au soleil.

Nota Bene :  Les U.V à forte dose provoquent une oxydation de la mélanine (pigment qui l'aide à se prémunir des assauts extérieurs) qui occasionne un éclaircissement des cheveux (les blonds aussi bien que les bruns). Certains type de cheveux (noirs, indiens, asiatiques) ont un taux élevé de mélanine et souffrent moins des dommages que les cheveux qui ont un taux moyen voire bas de mélanine (cheveux européens).  

Les cheveux blancs sont également plus fragiles au soleil, tout comme les cheveux colorés qui y sont particulièrement sensibles.


Charlène

Some say he’s half man half fish, others say he’s more of a seventy/thirty split. Either way he’s a fishy bastard. Google

0 commentaires:

Être courtois et constructif ne signifie pas aimer tout ce qui est publié sur ce blog. Vous avez bien sûr le droit de ne pas adhérer à un sujet d'article ou à une idée... Je vous demande alors de simplement vous en détourner, de passer votre chemin (aussi vite que possible pour limiter votre contrariété !). Les commentaires sont d’autant plus intéressants et enrichissants lorsque ceux-ci sont constructifs. Quels que soient vos interventions et vos commentaires, courtoisie et diplomatie sont de mise !