Cheveux abîmés : oubliez les oeufs !

janvier 29, 2017 , , 0 Commentaires


Vous avez les cheveux abîmés et vous songez à les "réparer" avec des soins à base d'oeufs. Même s'il est exact de dire que l'œuf est riche en protéines et qu'il possède également beaucoup d'autres nutriments, il est inexact de croire que vos cheveux en tireront un quelconque bénéfice. Grosso modo, ne comptez pas sur l'œuf pour recharger vos cheveux en protéines ! 

Avant de développer le sujet, il faut savoir que la kératine est une protéine naturelle qui compose 97% de la matière première des cheveux. Elle se développe grâce au stockage de cellules mortes qui remontent en continu vers le follicule pileux créant ainsi la matière du cheveu. Une fois le cheveu constitué, la kératine ne se régénère pas car c'est une "matière biologiquement morte" qui s’épuise tout au long de la vie du cheveu. 

> La première couche de kératine (la cuticule) permet de protéger le cheveu en scellant toutes les écailles du cheveu entre elles pour lui donner un aspect lisse. Elle évite également à l'eau qui se trouve à l'intérieur du cheveu de s'en échapper et conserve celle absorbée par l'humidité de l'air.

> La deuxième couche (le cortex) est formée de fibres qui confèrent au cheveu son élasticité et  sa vigueur.

> La troisième couche (la moelle) n'octroie aucune qualité particulière au cheveu.

Ainsi et contrairement à une idée reçue, les protéines de l'œuf sont bien trop grosses et ne pénètrent pas dans la fibre capillaire. L'œuf va juste redonner de l'éclat, fortifier, assouplir et donner de la brillance à vos cheveux.

Si vous souhaitez vraiment utiliser des protéines, il vous faudra utiliser des protéines hydrolysées (procédé chimique qui consiste à réduire leur épaisse structure en petits fragments) obtenus à partir d'extraits végétaux tels que le blé, le maïs et le soja. Étant solubles dans l'eau, elles peuvent facilement s'incorporer à une formulation cosmétique, et être absorbés dans le cortex du cheveu (intérieur de la fibre capillaire) pour combler ses déficiences en protéines, contrairement aux protéines de l'œuf qui vont rester à la surface.

Notez bien que l'action des protéines hydrolysées n'est que temporaire puisqu'elles ne colmatent pas les brèches de façon définitive. La coupe reste la MEILLEURE solution puisqu'un cheveu abîmé NE SE REPARE PAS !!!

En général, les traitements protéinés sont conseillés aux cheveux très poreux, c'est à dire aux cheveux dont la cuticule est fortement endommagée (écailles soulevées). Les cheveux défrisés ou ayant subi des traitements chimiques agressifs (coloration, brushing à répétition) sont particulièrement concernés.

Il existe différents types de protéines dans les cosmétiques capillaires qui peuvent être repéré dans la composition INCI avec les noms suivants :

Cocodimonium hydroxypropyl hydrolyzed casein
Cocodimonium hydroxypropyl hydrolyzed collagen
Cocodimonium hydroxypropyl hydrolyzed hair keratin
Cocodimonium hydroxypropyl hydrolyzed keratin
Cocodimonium hydroxypropyl hydrolyzed rice protein
Cocodimonium hydroxypropyl hydrolyzed silk
Cocodimonium hydroxypropyl hydrolyzed soy protein
Cocodimonium hydroxypropyl hydrolyzed wheat protein
Cocodimonium hydroxypropyl silk amino acids
Cocoyl hydrolyzed collagen
Cocoyl hydrolyzed keratin
Hydrolyzed keratin
Hydrolyzed oat flour
Hydrolyzed silk
Hydrolyzed silk protein
Hydrolyzed soy protein
Hydrolyzed wheat protein
Hydrolyzed wheat protein
Keratin
Potassium cocoyl hydrolyzed collagen
TEA-cocoyl hydrolyzed collagen
TEA-cocoyl hydrolyzed soy protein
Jojoba protein
Blue-green algea
Quinoa seed extract

Maintenant vous savez quoi faire :-) 

Charlène

Some say he’s half man half fish, others say he’s more of a seventy/thirty split. Either way he’s a fishy bastard. Google

0 commentaires:

Être courtois et constructif ne signifie pas aimer tout ce qui est publié sur ce blog. Vous avez bien sûr le droit de ne pas adhérer à un sujet d'article ou à une idée... Je vous demande alors de simplement vous en détourner, de passer votre chemin (aussi vite que possible pour limiter votre contrariété !). Les commentaires sont d’autant plus intéressants et enrichissants lorsque ceux-ci sont constructifs. Quels que soient vos interventions et vos commentaires, courtoisie et diplomatie sont de mise !