Je quitte Facebook !


Durant quelques jours, suite à un déplacement, je me suis éloigné de Facebook et cet éloignement m'a fait le plus grand bien. Je me suis même rendu compte, que moins j'y passais du temps et mieux je me sentais. Cela fait un bout de temps que j'y songeais sans réellement franchir le pas, ou du moins j'en reculais l'échéance à chaque fois, car malgré son côté virtuel, j'ai noué des liens d'amitié que j'ai décidé de poursuivre hors du fil d'actualité. Mais, s'accrocher pour s'accrocher, au point d'en perdre sa lucidité, relève du ridicule... Il faut savoir s'arrêter à temps. En un mot, je rends les clés et m'en retourne tranquillement sur mon blog familier.

Et puis je me suis rendu compte, que je préfèrais mille fois des sourires, des éclats de rire, des regards, un dîner entre amis plutôt qu'un échange de commentaires.

La première chose qui m'a poussé à partir, c'est le temps perdu sur ce réseau. Et cela, personne ne peut dire le contraire. C’est LA raison évidente pour moi ! On n’imagine pas le temps qu'on passe sur Facebook avant de l'avoir mesuré.

La seconde chose, c'est de retrouver une authenticité dans les relations, quitte à avoir moins de nouvelles, mais qu'elles soient plus vraies, plus attrayantes.

La troisième raison, ce sont les fantômes qui ne publient rien, ne likent jamais rien, et qui lorsque vous les supprimez de vos contacts ont le culot de vous importuner en vous redemandant en amis. Mais punaise, si je t'ai viré de mon réseau, c'est bien pour que tu ne reviennes plus, surtout si tu n'interagis jamais avec moi ! 

La cinquième raison est que Facebook devient "propriétaire" de tout ce que vous y publiez. Et la récolte de ces précieuses données sont revendues, même si ce n'est pas écrit noir sur blanc. N’avez-vous jamais remarqué que les publicités sont ciblées quand vous surfez sur la toile ? Et bien moi, je ne veux pas que l'on m’impose ces publicités et que l'on utilise mes statuts à des fins commerciales.

La sixème raison est le côté voyeurisme de la chose. A celui qui aura la plus belle photo de vacances, la plus belle voiture, la plus, la plus, ... bref la vie la plus parfaite possible. Tout exposer : sa vie, sa famille, ses enfants, ses loisirs, ses achats, ses émotions ... pour toujours paraître mieux que les autres, au point de se créer une identité virtuelle parfois loin de ce que l'on est vraiment.

MARRE de savoir que certain(es) passaient leur temps à zieuter mon profil, MARRE des excités de la vie près à bondir sur le moindre commentaire d'un statut, MARRE de cette fameuse course aux "j'aime" de personnes qui cherchent à tout prix à avoir une reconnaissance sociale, comme si leur vie et chacune de leurs actions étaient systématiquement dignes d'intérêt et qu'il fallait que les autres s'y intéressent de près, MARRE des personnes qui écrivent tout ce qu'ils font (et dont tout le monde se fout) et de ceux qui tournent autour du pot pour capter l'attention des autres.

Et puis mon désintérêt pour FB allait croissant, avec cette impression d'y avoir fait le tour. À la longue, la lassitude a fini par s'installer... Oui FB est devenu d'un ennui mortel que j'ai décidé de fuir... Je n'aime pas l'ennui, elle me tue à petit feu !

Me voici de retour sur mon blog, où je serai sans doute plus fructueuse que ces derniers temps et où les commentaires sont ouverts. Ceux qui voudront me contacter trouveront toujours un moyen de le faire. Maintenant il est grand temps pour moi de me recentrer sur l'essentiel. 

Dans un monde qui court, il faut savoir prendre du recul, se retirer pour mieux se protéger.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Être courtois et constructif ne signifie pas aimer tout ce qui est publié sur ce blog. Vous avez bien sûr le droit de ne pas adhérer à un sujet d'article ou à une idée... Je vous demande alors de simplement vous en détourner, de passer votre chemin (aussi vite que possible pour limiter votre contrariété !). Les commentaires sont d’autant plus intéressants et enrichissants lorsque ceux-ci sont constructifs. Quels que soient vos interventions et vos commentaires, courtoisie et diplomatie sont de mise !

Instagram

Copyright © 2014         , Blogger