Boire 1,5 L d'eau, est-ce bien utile ?


On entend souvent et on nous répète "inlassablement" qu'il faut boire un litre et demi d'eau à longueur de temps, mais la mission est quasi impossible pour un grand nombre de personnes. Certes, boire une bouteille d'eau par jour n'est pas nocif, mais ne sert à rien. Ce n'est rien de plus qu'un argument marketing transformé en une allégation santé...

Très personnellement, je ne me force jamais à boire, j'écoute mon corps, et je ne bois que lorsque j'ai soif. Il faut savoir que chaque personne possède des besoins en eau qui lui sont propres, compte tenu de sa morphologie, du climat où elle vit, de ses dépenses énergétiques et de son mode de vie. Seules les personnes souffrant de calculs rénaux ont besoin de consommer davantage d'eau. De même, il faut surveiller les bébés, qui ne peuvent pas réclamer, et les personnes âgées, qui perdent la sensation de soif. Enfin, lorsqu'on a de la fièvre ou que l'on pratique un sport qui fait transpirer, il ne faut pas hésiter à boire.

Les fabricants de bouteilles d'eau surfent sur une vague de marketing (le corps médical et les croyances populaires aussi) qui recommandent, non sans arrières pensées, qu'il faut boire entre un litre et demi ou deux litres d'eau par jour et affirment même qu'une "légère déshydratation joue un rôle dans le développement de nombreuses maladies"... Sauf qu'aujourd’hui, la plupart des acteurs qui relayent cette information omettent de préciser que l'alimentation joue un rôle clé dans l'apport en eau et elle est de taille ! 
A mon avis, les besoins en eau peuvent être facilement couverts par une alimentation diversifiée et équilibrée, il n'est donc pas nécessaire de boire un litre et demi ou deux litres d'eau par jour, car nous mangeons de l'eau à chaque repas.

Tous les aliments (à part le sucre et l'huile) contiennent de l'eau. Les fruits et les légumes sont les plus riches avec 90 % en moyenne. Quand nous mangeons les bonnes quantités de fruits (300 g) et de légumes (500 g) par jours, voilà déjà bien plus d'un demi-litre d'eau (700 g environ) ingurgité. Et lorsqu'une partie des légumes est transformé en soupe, cela fait encore plus d'eau ! Il y a aussi de l'eau dans tous les produits laitiers (50 à 85 %), dans les viandes et les poissons (60 à 80%), dans les pâtes, le riz et les autres céréales (on les cuit dans de l'eau qu'ils absorbent).

Si l'on fait l'impasse sur les fruits et les légumes, on peut estimer que nos besoins journaliers en eau sont apportés à 80 % par notre alimentation. Pour le reste, il suffit d'écouter son corps et de boire quand on a soif.
Selon le Clinical Journal of Sport Medicine, pour éviter tout problème dans un sens comme dans l'autre, il faut simplement écouter sa soif : "Soyez à l'écoute de votre corps et buvez quand il vous le demande. La soif est l'un des instincts de survie de base car il remplit plusieurs fonctions cruciales. En plus de nettoyer le corps, l'eau maintient également sa bonne température, transporte les vitamines, les minéraux, les hormones et lubrifie les articulations, les yeux et les intestins".

Boire beaucoup d'eau ne permet pas aux reins de mieux filtrer les toxines puisqu'elles sont évacuées même avec une faible consommation d’eau. Oui les reins éliminent les toxines et consommer plus d'eau va juste générer plus d'urine, mais ne va absolument pas permettre d'éliminer plus de toxines dans cette urine.

Surtout lorsqu'on sait qu'une consommation excessive d'eau peut provoquer une rétention d'eau* et plus particulièrement de sodium. Cette rétention de sodium pouvant être à l'origine de l'hypertension.

Le corps se régule de lui-même concernant la consommation d'eau, comme il le fait avec la consommation d'oxygène : lorsque l'on boit en excès, on urine davantage, et lorsque l'on est déshydraté, on ressent la soif qui signale la nécessité de boire, et l'on urine moins. Tout comme il est inutile de respirer plus pour donner plus d'oxygène à son corps, il est inutile et même potentiellement dangereux de boire davantage que ce qui est nécessaire.

Pour conclure, il vaut mieux consommer de petite quantité d'eau sur de longue période qui sera mieux assimilée par l'organisme, plutôt que de boire beaucoup d'eau en peu de temps et déclencher une forte excrétion de cette eau.

* La rétention survient quand le corps ou une partie de l'organisme est excessivement chargé en eau et que celle-ci est stocké dans les tissus. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Être courtois et constructif ne signifie pas aimer tout ce qui est publié sur ce blog. Vous avez bien sûr le droit de ne pas adhérer à un sujet d'article ou à une idée... Je vous demande alors de simplement vous en détourner, de passer votre chemin (aussi vite que possible pour limiter votre contrariété !). Les commentaires sont d’autant plus intéressants et enrichissants lorsque ceux-ci sont constructifs. Quels que soient vos interventions et vos commentaires, courtoisie et diplomatie sont de mise !

Instagram

Copyright © 2014         , Blogger