Réduire la transpiration excessive

juillet 22, 2017 , , 0 Commentaires


Le rôle principal de la transpiration est de réguler la température interne de l'organisme pour maintenir la température constante du corps quelle que soit la chaleur (thermorégulation). C'est aussi un moyen d'évacuer les déchets et les toxines, mais malgré tous ces bienfaits, elle peut parfois se montrer envahissante et effroyablement gênante, tant par l'odeur que par la quantité de sueur produite.

Le corps humain génère de la chaleur en continu pour se maintenir en état de marche. Afin d'éviter une surchauffe, les glandes appelées sudoripares fabriquent la sueur. La sueur ainsi produite est alors évacuée par la peau et s'évapore, ce qui a pour conséquence de faire baisser la température interne. L'organisme transpire en réponse à trois stimuli précis : la chaleur (la sudation thermique), le stress (la sudation psychique) et l'alimentation (la sudation gustative). La sudation thermique est la plus importante. Le dos, le front, les aisselles et le torse étant les parties du corps les plus actives.
La transpiration excessive ou hyperhidrose est déclenchée par une hyperactivité des glandes sudoripares en dehors de tout effort physique. Celle-ci peut être d'ordre physique et psychique comme l'hérédité, certains aliments et/ouboissons, une température trop élevée, un déséquilibre hormonal, le stress, l'usage de certains médicaments, une maladie chronique ou la ménopause.


La consultation d'un médecin est nécessaire si l'hyperhidrose est toujours présente malgré les mesures priseset qu'elle perturbe la vie au quotidien.
Petit rappel : quel que soit le cas de transpiration, la transpiration n'a pas d'odeur. La sueur est composée majoritairement d'eau et de sel. Ce qui génère l'odeur, ce sont les bactéries et les levures de la peau qui se développent dans les endroits chauds et humides (aisselles, pieds), et plus encore s'il y a de la pilosité.

Traitements naturels contre la transpiration

Vinaigre de cidre


On applique le vinaigre sur les aisselles avant de dormir et on laisse sécher naturellement ou on imbibe des cotons qu'on laisser 10 minutes sous les bras, puis on rince à l'eau. Aucune inquiétude pour l'odeur, elle s'évapore rapidement ! 

Le vinaigre de cidre est un remède naturel pour réduire la transpiration. Ses propriétés astringentes aident à régulariser la sudation et ses vertus antiseptiques neutralisent la prolifération des microbes.


Pierre d'Alun


On humidifie légèrement la pierre avec de l'eau. Pour encore plus d'efficacité, on mouille la pierre avec un hydrolat agrémenté ou non d'une goutte d'huile essentielle (palmarosa, sauge sclarée, tea tree, lavande, menthe poivrée) avant de l'utiliser, et on la frotte sur les aisselles que l'on a pris soin de laver au préalable, en faisant de nombreux allers retours. En faisant 2/3 allers retours, vous n'aurez pas l'effet escompté.

Grâce à ses propriétés astringentes, elle resserre les pores limitant ainsi la production de sueur. La transpiration est donc régulée, mais elle pas supprimée complètement comme avec les substances anti-transpirantes qui colmatent les pores. Elle permet de neutraliser les mauvaises odeurs et de limiter la transpiration tout en respectant la respiration naturelle de la peau. Elle est également parfaitement tolérée par les peaux les plus fragiles.

Il faut bien choisir sa pierre d'alun afin qu'elle soit naturelle et non synthétique. Une vraie pierre d'alun naturelle est légèrement translucide, on doit voir apparaître les traces de la cristallisation (veines à l'intérieur de la pierre). Il faut absolument éviter les pierres d'alun synthétiques à base d'ammonium ou d'aluminium nocives pour la santé.



Bicarbonate de soude


On mélange en quantités égales du bicarbonate de soude et de la farine. On applique le tout sur les aisselles bien sèches. Il est possible d'y ajouter quelques gouttes d'huiles essentielles pour le parfumer légèrement.

Le bicarbonate de soude est connu pour son effet bactériostatique, c'est-à-dire qu'il empêche les bactéries de se développer. 


Jus de citron


On coupe un citron, on utilise chaque moitié et on les frotte sur les aisselles. C'est un remède naturel très efficace pour les personnes souffrant de l'hyperhidrose axillaire (transpiration exagérée des aisselles).

Le citron réduit la sudation excessive, extermine les bactéries et empêche le dégagement de mauvaises odeurs.

On évite de s'exposer au soleil juste après et de l'appliquer après épilation ou d'éruption cutanée afin d'éviter les irritations, et donc de se faire mal !


Sauge

On prépare une tisane de sauge bio en plongeant quelques feuilles dans une casserole d'eau bouillante, on laisse infuser une dizaine de minutes et on en boit trois à quatre fois par jour. Cependant, il faudra être patient avant de constater une amélioration.  

Quelques gouttes d'huile essentielle de Sauge sclarée (contre-indiquée chez les femmes enceintes) dans un bain, deux fois par semaine permet de réduire la transpiration.

Cette plante a des propriétés anti-transpirantes. Elle régule l'excitation des glandes sudorales sur l'ensemble du corps.

Le goût de la sauge est puissant, légèrement amer et camphré, et peut heurter les papilles de certains.

Huile essentielle de Palmarosa BIO

On applique pure (si possible bio) du bout des doigts une goutte sous chaque aisselle le matin, mais aussi sous les pieds et les zones qui transpirent jusqu'à amélioration. Si la peau est sensible, on dilue l'huile essentielle dans un peu d'huile végétale.

L'huile essentielle de Palmarosa présente des propriétés antibactériennes, antimycosiques, astringentes...

Contre-indiqué chez les femmes enceintes et pendant l'allaitement.


Port de vêtements en coton


On évite autant que possible les vêtements synthétiques qui étouffent la peau et l'empêchent de respirer, et on mise sur des matières naturelles comme le le coton qui permet une meilleure aération/régulation de la température corporelle. 

On privilégie les matières légères, les coupes amples pour laisser circuler l'air. On évite également les vêtements sombres qui ont tendance à emprisonner la chaleur, et on opte pour des couleurs claires.

Certains types de vêtements peuvent irriter la peau et augmenter la température locale du corps provoquant ainsi une transpiration excessive.


Pour aller plus loin

Contrairement aux idées reçues, boire très frais ou glacé lorsqu'on a chaud, non seulement ne désaltère pas, mais fait transpirer. En absorbant du froid, le corps réagit croyant qu'il doit se réchauffer. À l'inverse, lorsque la boisson est très chaude, l'effet est contraire et le corps cherche à se refroidir. 

Préférez des boissons à température ambiante et des tisanes tièdes pour éviter de transpirer, surtout en été. Si vous aimez boire un bon thé brûlant, prenez-le le matin avant la douche.
L'alcool, le thé, le café et les boissons contenant de la caféine font monter la température corporelle et augmentent la transpiration. Manger des plats épicés a le même effet. Je ne pense pas qu'il faille supprimer les épices, mais plutôt en modérer sa consommation. Quant à l'ail et l'oignon, ils peuvent donner une mauvaise odeur à la sueur. Alors, ayez la main légère en cas de hausse des températures ou avant un effort physique.

A noter : les aliments riches en zinc comme les huîtres, le foie de veau ou le porc accentuent les odeurs. Mais vu que l'on n'en consomme pas tous les jours, il n'y a pas vraiment de restriction. 

L'épilation est un excellent moyen d'éviter les odeurs de transpiration. Les poils sont des nids à bactéries car ils retiennent l'humidité. Évidemment une douche au savon une fois/jour permet d'éliminer sueur et bactéries, mais le séchage a aussi une grande importance. On se sèche avec soin en passant la serviette entre les orteils pour éviter notamment les odeurs au niveau des pieds. Enfin, on change tous les jours de vêtements et de linge de toilette, car les bactéries peuvent les coloniser et amplifier le phénomène.

Mise en garde : Rappelez-vous que les remèdes naturels ne sont pas nécessairement sans danger et que les conseils donnés sur ce site ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé.

Des astuces à partager ? Les commentaires sont ouverts !

Charlène

Some say he’s half man half fish, others say he’s more of a seventy/thirty split. Either way he’s a fishy bastard. Google

0 commentaires:

Être courtois et constructif ne signifie pas aimer tout ce qui est publié sur ce blog. Vous avez bien sûr le droit de ne pas adhérer à un sujet d'article ou à une idée... Je vous demande alors de simplement vous en détourner, de passer votre chemin (aussi vite que possible pour limiter votre contrariété !). Les commentaires sont d’autant plus intéressants et enrichissants lorsque ceux-ci sont constructifs. Quels que soient vos interventions et vos commentaires, courtoisie et diplomatie sont de mise !