Focus sur l'huile de calophylle

janvier 04, 2018 , 1 Commentaires


L'huile de calophylle encore appelée huile Tamanu par les tahitiens, ou Fohara par les Malgaches est issue d'un arbre dont on récolte les noix remplies d'huile. Cette huile provient des noix d'un petit arbre : le takamaka (ou tamananu) dont le nom latin est Calophyllum inophyllum

Présentation

Le takamaka est un arbre de 8 à 20 m de hauteur, au tronc tortueux pouvant atteindre 1,5 m de diamètre recouvert d’une écorce jaune-ocre. Il est connu sous divers autres noms dans différentes régions du globe. Il est appelé "tamanu" en Polynésie, "fohara" à Madagascar et "takamaka" à la Réunion.


Ses feuilles d'un vert profond sont fermes et luisantes. Ses fleurs blanches qui dégagent un parfum suave, sont utilisées pour parfumer le monoï.

Les fruits en grappes éparses ressemblent à des noix d'environ 2 cm à 4 cm de diamètre, de couleur vert pâle, ils deviennent jaune ocre foncé à maturité. Ils renferment une amande globuleuse jaune pâle ornée de deux demi-sphères. 

Les amandes fraîches sont totalement dépourvues d'huile, mais après exposition au soleil pendant quelques semaines, elles deviennent brunâtres, et dégagent une odeur aromatique. Contrairement à la plupart des huiles végétales, l'huile de calophylle n'existe pas dans le fruit mûr lorsqu'il tombe de l'arbre. Son huile se constitue progressivement pendant la phase de séchage.

Intérêt thérapeuthique

L'huile de calophylle/tamanu a des propriétés analgésiques et surtout cicatrisantes. Son efficacité est probante sur les plaies difficiles à cicatriser, les brûlures, les plaies post-opératoires et les ulcères. Elle présente également des propriétés antalgiques, anti-inflammatoires et antibiotiques. Elle peut être utilisée tant sur les lésions des muqueuses que celles de l'épiderme.

Elle permet une meilleure circulation du sang, et soulage les douleurs articulaires ou musculaires. De quoi lui faire une place dans son armoire à pharmacie ! 



C'est une huile est naturellement riche en inophyllin A (anti-bactérien, action désinfectante), en calaustraline et inophyllolide (puissants cicatrisants), en polyphénols (antioxydants, puissant activateur de circulation veineuse). Elle contient en outre, 92% de lipides neutre, 6,4% de glycolipides et 1,6% de phospholipides.

Grâce à toutes ces propriétés, l'huile de calophylle est un remède naturel utile pour soigner un large éventail d'affections de la peau.

Elle soigne efficacement :

- Les peaux à problèmes : eczéma, psoriasis, mycoses,…
- Les peaux irritées et abimées
- Les cicatrices, vergetures (même anciennes), escarres, fissures, crevasses
- Les infections cutanées (zona, gale, mycoses)
- La couperose et les troubles circulatoires (varices, jambes lourdes, hémorroïdes)
- Les douleurs rhumatismales (crise de goutte)

Elle convient à tous les types de peaux. Pour les peaux sensibles et/ou réactives, il est préférable de l'utiliser diluée dans une huile végétale de 10% à 25%.

Elle ne doit pas être appliquée pur sur la peau sur une période prolongée à cause de son acidité et de son action rubéfiante.

En usage cutané, il est possible de rendre l'huile de calophylle plus pénétrante (et moins irritante) en l'associant, à hauteur de 20%, à une huile végétale telle que l'huile de macadamia ou encore : olive, argan, amande douce. Cette précaution permet aussi d'atténuer l'effet légèrement "chauffant" de l'huile de calophylle.

En association avec des huiles essentielles habilement sélectionnées, l'huile de calophylle démultipliera ses précieuses vertus.  Voici quelques synergies :

- Pour les problèmes circulatoires et la couperose : huiles essentielles de Lentisque pistachier, Niaouli, Cyprès, Hélichryse italienne et Ciste.
- Pour soulager les douleurs rhumatismales : huiles essentielles de Gaulthérie et Eucalyptus citronnée.
- Pour son action contre les mycoses : huile essentielle de Palmarosa.
- Pour renforcer son effet sur l'eczéma et le psoriasis huiles essentielles de Lavande aspic, Géranium d'Egypte, Nard.

/!\ De par la présence d'huiles essentielles, ces mélange sont réservé aux adultes et contre-indiqué pour les femmes enceintes et allaitantes, ainsi qu'aux personnes souffrant d'hypertension ou d'insuffisance rénale. 

L'huile de Calophylle protège les capillaires, les artères et les veines en les tonifiant et limite donc les problèmes de circulation comme les varices ou les hémorroïdes. Elle améliore également la circulation sanguine en fluidifiant le sang et en limitant la formation de caillots sanguins. Cette propriété associée à la première renforce son efficacité.

Grâce à son action cicatrisante et calmante, elle peut être utilisée par les sportifs qui souffrent de douleurs musculaires, tout comme les personnes souffrant d'arthrose ou de rhumatismes. Pour cela, il suffit de masser directement l'huile à l'endroit approprié afin de réduire la douleur. 

Elle est particulièrement recommandée en cas de mycose, d'herpès ou de zona. Elle est en outre cicatrisante pour les muqueuses et la peau. Elle peut s'appliquer sur les plaies, les boutons d'acné, l'eczéma, le zona, les vergetures et les escarres. 

Ses propriétés antiseptiques permettent de nettoyer la peau. De part son action cicatrisante, elle va régénérer les tissus cutanés abîmés. De plus, la vitamine E qu'elle contient va être un antioxydant qui va permettre notamment de lutter contre les rides. 

Elle embellit et fortifie également la chevelure. 

Précautions d'emploi

L'huile de tamanu est susceptible de provoquer des irritations cutanées et des rougeurs. Il est recommandé de la mélanger à une autre huile végétale en cas d'utilisation prolongée. Cette précaution vaut notamment pour les personnes sujettes à une peau sensible ou à tendance allergique. 

Il est préconisé aux femmes enceintes ou allaitantes de solliciter l'avis de leur médecin avant toute utilisation.

/!\ L'utilisation par voie interne fortement déconseillée ! En effet, un usage oral serait susceptible de provoquer vertiges, maux de tête et nausées. Par ailleurs, en raison de son activité sur la circulation sanguine, cette huile est contre-indiquée auprès de personnes sous anticoagulants du fait de son action fludifiante sanguine.

Conditions de conservation

C'est une huile stable qui se conserve au sec, à l'abri de la chaleur et de la lumière.

À savoir : En-dessous de 25 degrés, elle aurait tendance à se cristalliser (comme l'huile de coco), à moins de 14 degrés, elle se solidifie. Cependant, ce phénomène n'a aucune incidence sur sa qualitéPour la fluidifier, il suffit de passer le flacon sous un filet d'eau chaude.
Pour votre bien-être et une optimisation des bienfaits, il est conseillé de choisir une huile biologique portant la mention "première pression à froid".



Charlène

Some say he’s half man half fish, others say he’s more of a seventy/thirty split. Either way he’s a fishy bastard. Google

1 commentaire:

  1. Hello, Charlene. Happy New Year :)
    Great job with this article. Congrats!
    How do you use this oil?
    Regards from Belgrade, Serbia.
    Bobica

    RépondreSupprimer

Être courtois et constructif ne signifie pas aimer tout ce qui est publié sur ce blog. Vous avez bien sûr le droit de ne pas adhérer à un sujet d'article ou à une idée... Je vous demande alors de simplement vous en détourner, de passer votre chemin (aussi vite que possible pour limiter votre contrariété !). Les commentaires sont d’autant plus intéressants et enrichissants lorsque ceux-ci sont constructifs. Quels que soient vos interventions et vos commentaires, courtoisie et diplomatie sont de mise !